SYNDICAT CNI

Syndicat Des Professionnels de Santé

Get Adobe Flash player
FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousGoogle BookmarksRedditLinkedinRSS Feed

ob 008206 frontbizCommuniqué de presse du syndicat CNI du 26 septembre 2016

La journée d'action du 14 septembre 2016, initiée par la CNI, a été marquée par une forte médiatisation et une mobilisation des professionnels de terrain qui ont pu exprimer leur mal-être, faire entendre leur souffrance et leurs attentes.
Le Président de la République a répondu à notre lettre ouverte, nous assurant de son intérêt et demandant à sa Ministre de la Santé et des Affaires Sociales de nous informer directement de la suite qui sera donnée à notre intervention...
Ainsi, le 19 septembre, nous avons été reçus au cabinet du ministère, mais pas par Madame TOURAINE, non ! La situation ne doit pas lui sembler suffisamment urgente et importante. C'est donc une conseillère technique qui nous a confirmé qu'un plan d'action relatif à la prise en charge des Risques Psycho-Sociaux et à l'amélioration des conditions de travail est en cours d'élaboration, pour être présenté à l'automne par la Ministre.
Pour la rédaction de ce projet, dans les semaines à venir, le syndicat CNI, très impliqué sur le terrain, sera bien évidemment force de proposition.
Nous avons déjà réaffirmé et réaffirmerons nos revendications sur l'attribution de fonds aux établissements de soins pour permettre la mise en place d'effectifs proportionnels aux charges de travail par patient, ainsi que le développement des services de santé au travail et la reconnaissance de l'expertise des infirmières de ce secteur. Enfin la mise en place de cellules d'écoute et d'actions de prévention des Risques Psycho-Sociaux doit être une priorité absolue.
Mais nous ne sommes pas dupes : un plan de prévention, seul, ne saurait répondre aux besoins et à une situation devenue aussi chronique que dramatique au fil des années.
Sans l'attribution de moyens financiers pour accompagner ce plan, et la définition d'effectifs adaptés à la charge de travail, nous ne remédierons pas au malaise actuel. Or, un tel accompagnement ne semble pas être au programme de notre Ministre, laquelle se réjouit par ailleurs des mesures drastiques imposées pour réduire le déficit de la sécurité sociale, sans se préoccuper de leurs incidences. (cf. annonce média des 22 et 23 septembre et http://www.marisoltouraine.fr/2016/09/en-2017-il-ny-aura-plus-de-trou-de-la-secu-la-gauche-fait-le-job/ )

Le syndicat CNI vous informe qu'un appel a été lancé sur les réseaux sociaux afin d'adresser un message à Madame Marisol TOURAINE. Ainsi, des centaines d'e-mails lui ont été envoyés à partir de dimanche soir et ont saturé la boite de courrier électronique de son cabinet.
Nous vous rappelons qu'une pétition en ligne à destination de tous (professionnels et usagers) est accessible depuis le lien suivant :
https://www.change.org/p/marisol-touraine-s-o-s-soignants-oppression-suicides-e89d6c1d-6124-4a47-913f-2afc4c962d24?recruiter=598033322&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink 

Par ce communiqué, le syndicat CNI souhaite également exprimer son soutien aux actions engagées ce 26 septembre par les médecins, qui dénoncent eux aussi leurs conditions d'exercice dégradées.

A ce stade, nous invitons tous les professionnels de santé à continuer à porter un brassard noir et à se tenir informés des évolutions sur notre site internet ou notre page Facebook.
Si la Ministre n'a pas de mot à mettre sur nos souffrances, pour le syndicat CNI, le message est clair :

Restons mobilisés et prêts à réagir...

Nathalie DEPOIRE

présidente de la CNI
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.facebook.com/coordinationnationaleinfirmiere/?fref=ts

lien PDF